Actualités

RMC – Les “Rubies”, atteintes d’un cancer du sein, jouent ensemble au rugby

Le sport comme thérapie. C’est ce l’option choisie par des dizaines de femmes à Toulouse après avoir eu ou ont actuellement un cancer du sein. Ces femmes jouent ensemble au rugby. Pas de contact violent, mais de bons moments et de vrais bénéfices.

Ce 31 octobre est le dernier jour d’Octobre Rose, cette campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein féminin. Mais ce n’est certainement pas le dernier jour que Véronique chausse ses crampons pour se défouler en pratiquant le rugby. Elle fait partie, comme 45 autres patientes, des Rubies, une équipe de rugby santé qui a transformé ces femmes. Toutes sont liées par un point commun, celui d’avoir ou d’avoir eu un cancer du sein.

Cette activité sportive, elles y sont devenues accrocs: “Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, je suis là. J’adore. C’est super” réagit Christiane, 71 ans.  Durant l’effort, ces combattantes de la vie rigolent, chahutent et sont extrêmement soudées. Muriel avoue même y avoir trouvé “une autre famille”.

Le sport et ses bénéfices sur la santé prouvés

A l’initiative de ce projet se trouve Stéphanie Motton, chirurgienne à l’Oncopole de Toulous. Elle a monté cette équipe en partenariat avec la Fédaration Française de Rugby (FFR). Pour elle, les bénéfices de cette activités sur les patientes sont réelles: “Aujourd’hui, on a des études qui montrent que l’activité physique adaptée, avec une certaine intensité,  en fonction des cancers, peut améliorer la tolérance des traitements, la qualité de vie et le pronostique de la maladie”.

Post a comment